vendredi, mars 09, 2007

Le matin

Le matin:
je râle, car les filles chouinent déjà alors que je sus encore occupée de dormir ( "occupée " de dormir", paradoxal, non?)
je me lève, on les lève, et poup me demande" bien do'mi??" "Oui chérie, merci"...

Le matin on file à l'école ces temps ci un peu plus tôt, les beaux jours aident un peu. Sur le chemin je LA croise quasi tous les jours, avec sa petite fille, (elle grandit fort la petite avec la fin de l'hiver, elle ne sait presque plus fermer son manteau déjà.)
La mamie me souris, gentiment, avec complicité, pas envie d'être là, dehors, si tôt, mais les petits sont avec nous, et babillent , ça efface tout, ...

Le matin j'arrive près de l'école, je peste contre les chauffard, OH tiens Ô joie: aujourd'hui, nous avons droit à des "traverseurs", (2 steward de ville et une flicette)... Merci bien bonne journée.

Le matin, j'ouvre la veste de Poup, qui sait pourtant le faire seule, je lui rappelle de prendre son sac, car elle oublie toujours, ..

Le matin je la laisse avec 4 bisous, 2premier de elle ,les 2 autres de moi.

CE matin, je l'ai envoyé en "garderie"(5 minutes) en lui disant que j'arrivais pour ses bisous, car je papotais avec un papy d'une petite fille.

Et CE matin, Poup, a pleuré à l'école, gros sanglots et crise d'angoisse, ....

Elle ne s'est calmée que quand elle a vu que j'étais encore là.
Je lui ai donc expliqué de l'importance de son attention pour ce que je lui disais: je l'avais dit:" vas-y, j'arrive , je ne pars pas"... Elle n'a pas écouté et s'est retrouvée angoissée.4 bisous et un câlin plus tard tout était effacé.

Ce matin, j'ai eu mal au coeur. Ma fille est encore mon bébé.

2 commentaires:

valy a dit…

Antoine a 12 ans et je le vois encore parfois comme mon tout-petit, c'est grave docteur??? hèhè

Bizzzzzzzz à vous 4

couette a dit…

je crois qu'ils seront toujours nos bébés *haussement d'épaules*